Dégénérescence marginale pellucide (PMD)

La dégénérescence marginale pellucide est une ectasie cornéenne rare caractérisée par un amincissement cornéen périphérique et progressif. Habituellement, elle affecte la partie inférieure de la cornée, bien que dans de rares cas, elle puisse également affecter la partie supérieure. La dégénérescence marginale pellucide survient généralement au cours de la troisième et de la quatrième décennie de la vie. Elle est dans la plupart des cas bilatérale et asymétrique, créant une augmentation de l’astigmatisme inverse cornéen.
Du point de vue topographique, elle apparaît généralement comme une zone plus courbée en forme semi-lunaire de façon bilatérale associée à un amincissement local, généralement de 120 ° à 330 ° et à 1 mm du limbe. Elle diffère du kératocône tant par sa localisation que par l’absence d’anneaux de Fleischer et de stries de Vogt (figure 1).

 

Figure 1. Coupe cornéenne à 122 °, montrant un amincissement significatif dans la partie inférieur (61 µm contre 571 µm pour la cornée centrale). La zone limbique est préservée. L’épithélium ne semble pas être affecté dans la zone ectasique.

 

Figure 2. La coupe cornéenne à 180 ° apparaît comme normale tant en forme qu’en épaisseur.

 

Figure 3. Épaisseur épithéliale, pachymétrie cornéenne et rayons de courbures antérieures tangentielles. L’épaisseur épithéliale se situe dans les limites normales malgré la diminution significative de la pachymétrie et l’accentuation notable des rayons de courbures. La carte tangentielle montre le modèle typique de « croissant » ou de « pince à crabe » significatif d’une PMD.

 

ANTONIO MORENO, M.D.
Clinica Oftalmologica Antonio Moreno – Malaga, Spain

Share:

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter. Un conseiller vous répond du lundi au samedi de 8h00 à 18h00.

Prendre contact