Etude comparative randomisée de Femto-LASIK guidé par topographie

Etude comparative randomisée de Femto-LASIK guidé par topographie et optimisé par la correction du front d’onde afin de corriger la myopie et l’astigmatisme.

Yu Zhang, MD; Yueguo Chen, MD
Journal of Refractive Surgery. 2019;35(9):575-582 https://doi.org/10.3928/1081597X-20190819-01

 

Objectif :
Comparer les résultats cliniques entre un traitement LASIK par ablation personnalisé guidé par la topographie (TCAT) et un traitement optimisé par front d’onde (WFO) chez les yeux des patients myopes.

Méthodes :
Cette étude controlatérale randomisée prospective inclus 432 yeux de 216 patients myopes. Un LASIK Topo-guidée a été réalisé au hasard dans un œil (groupe TCAT) et un LASIK par optimisation du front d’onde dans l’autre œil (groupe WFO). Le laser femtoseconde WaveLight FS200 (Alcon Laboratories, Inc., Fort Worth, TX) a été utilisé pour créer le volet cornéen et le laser excimer EX500 a été utilisé pour la photoablation. Le système de topographie/tomographie cornéenne combinées Sirius (CSO, Florence, Italie) a été utilisé pour mesurer les aberrations cornéennes. Les résultats réfractifs et visuels ainsi que les aberrations cornéennes post opératoire ont été comparés entre les deux groupes.

Résultats :
À 1 mois postopératoire, l’acuité visuelle de loin non corrigée (UCVA) était de 10/10ieme ou mieux dans 89,4% des yeux du groupe TCAT et dans 93,5% des yeux du groupe WFO (P <0,05). L’UCVA était ensuite similaire lors du contrôle à 6 mois postopératoire (P> .05). L’acuité visuelle de loin corrigée en postopératoire et l’équivalent sphérique manifeste résiduel étaient similaires entre les deux groupes (P> 0,05). L’astigmatisme réfractif résiduel postopératoire dans le groupe TCAT était supérieur à celui dans le groupe WFO (P <0,05). La différence de chemin optique ainsi que les RMS des aberrations de haut ordre et la coma étaient significativement plus faibles dans les yeux du groupe TCAT lors des contrôles à 1 et 6 mois postopératoires (P <0,05).

Conclusions :
Un LASIK Topo-guidée dans les yeux vierges a induit moins de différence de chemin optique cornéen, moins d’aberrations d’ordre supérieur et moins de coma qu’un LASIK Abérro-guidé. Cependant, une topo-guidée n’était pas aussi précise qu’une abérro-guidé, en particulier pour la correction de l’astigmatisme. Une meilleure méthode de compensation pour un LASIK par topographie guidé est justifiée.

Share:

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter. Un conseiller vous répond du lundi au samedi de 8h00 à 18h00.

Prendre contact