Influence de l’angle kappa et de l’angle alpha sur la qualité visuelle après implantation de lentilles intraoculaires multifocales (IMF).

Yana Fu, MD, Jiaojiao Kou, MD, Dongjie Chen, MD, Dandan Wang, MD, Yinyin Zhao, PhD, Man Hu, PhD, Xiaolei Lin, MD, Qi Dai, MD, Junhua Li, MD, Yun-e Zhao, MD

L’étude de Yana Fu montre l’importance de prendre en considération les angles alpha et kappa lors de chirurgie de la cataracte avec mise en place d’implant multifocal (IMF).
En effet, il est montré que ces implants apportent une grande satisfaction des patients mais que dans 70% des cas, le patient reporte un problème de halos lumineux et dans 50% des cas, d’éblouissement, ceux-ci diminuant donc la qualité optique du patient.
Pour minimiser l’apparition de ces symptômes, les patients doivent donc être soigneusement sélectionnés avant la chirurgie. Un nombre croissant de chirurgiens commencent à prêter attention aux effets de l’angle kappa et de l’angle alpha. Habituellement, l’angle kappa est défini comme la différence angulaire entre l’axe visuel et l’axe pupillaire tandis que l’angle alpha fait référence à la distance angulaire entre l’axe visuel et l’axe optique.
L’aberromètre iTrace (Tracey Technologies) a été utilisé dans cette étude afin de mesurer les angles kappa et alpha. Cet appareil calcule les aberrations du front d’onde grâce à la technologie « Ray Tracing » et de la topographie cornéenne, permettant l’analyse de la qualité visuelle. L’aberromètre capture une image de l’iris à travers une caméra infrarouge pour afficher le centre de la pupille, le centre de l’axe visuel et le centre du limbe (figure 1, A). L’angle kappa mesuré par l’aberromètre est défini par la distance radiale entre le centre de la pupille et l’axe visuel (figure 1, B), estimée par le centre du premier réflexe de Purkinje. L’angle alpha est défini par la distance radiale entre le centre du limbe et l’axe visuel (figure 1, B).

 

Figure 1. Image d’un aberromètre (A) et diagramme (B)

 

CE QUI ETAIT CONNU
• Un grand angle kappa (k) pourrait jouer un rôle dans la décentration des implants intraoculaires multifocales (IOL), entraînant potentiellement un éblouissement et une diminution de l’acuité visuelle.
• Les patients ne peuvent pas bénéficier d’IMF si la distance angulaire alpha (a) est supérieure à 0,5mm.

CE QUE CE DOCUMENT AJOUTE
• Une distance d’angle kappa inférieure à 0,5mm a influencé sur la qualité visuelle objective après implantation d’un IMF.
• Un angle alpha d’une distance inférieure à 0,5mm n’affecte pas significativement la qualité visuelle postopératoire.

Objectif : évaluer l’influence de l’angle kappa (k) et de l’angle alpha (a) sur la qualité visuelle après implantation d’un implant intraoculaire multifocale (IOL).

Paramètres & conception : Série de cas prospective, Hôpital ophtalmologique, Université médicale de Wenzhou, Wenzhou, Zhejiang, Chine.

Méthodes : Les patients initialement atteints de cataracte ont eu une phacoémulsification avec mise en place de l’implant multifocal TECNIS Symfony. L’angle kappa préopératoire et l’angle alpha ont été mesurés à l’aide du dispositif iTrace. Les acuités visuelles de loin, intermédiaires et de près ont été enregistrées 3 mois après l’opération. Le système d’analyse de la qualité optique a été utilisé pour mesurer l’indice de diffusion objectif (OSI), la fonction de transfert de modulation (MTF) et le rapport Strehl. Un questionnaire destiné aux patients a également été administré.

Résultats : L’étude comprenait 29 patients (57 yeux). De façon monoculaire, le logarithme postopératoire moyen de l’angle minimal de résolution (logMAR), des acuités visuelles de loin, intermédiaires et de près était de 0,03  0,09 (SD), 0,05  0,11 et 0,11  0,09, respectivement. L’ AV de vision de loin post-opératoire moyenne corrigée logMAR, intermédiaire et de près étaient de 0,01  0,05, 0,04  0,09 et 0,11  0,08, respectivement. Le rapport OSI, MTF et Strehl moyen était de 1,27  0,84, 32,03  10,80 cycles par degré et 0,17  0,05, respectivement. Les valeurs OSI (r =0,398, P = .005), MTF (r = -0,437, P = .002) et Strehl (r = -0,419, P = .003) étaient significativement corrélées avec l’angle kappa. Il n’y avait aucune corrélation avec l’angle alpha.

Conclusion : L’angle kappa affecte la qualité visuelle objective à toutes distances après la mise en place d’implant multifocal. La décision d’implanter un IMF pour les patients ayant un angle kappa important doit être soigneusement réfléchi.

 

Share:

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter. Un conseiller vous répond du lundi au samedi de 8h00 à 18h00.

Prendre contact