MS-39 : L’application de L’OCT Spectral domain dans le diagnostic des Ulcères Cornéens

Ulcères cornéens :

L’ulcère cornéen est une des causes majeures de déficience visuelle conduisant parfois à la nécessité d’effectuer une greffe de cornée ou une photothérapie réfractive. Actuellement, l’OCT de cornée s’est révélé être un outil utile lors de l’approche clinique des ulcères inflammatoires et infectieux. L’OCT de segment antérieur permet de directement visualiser, mesurer et surveiller les paramètres in vivo des maladies cornéennes inflammatoires.

Le MS-39 présente une haute résolution d’image parmi tous les instruments AS-OCT disponibles dans le commerce, et offre en outre la possibilité de mesurer la carte pachymétrique ainsi que les cartes de courbure antérieure et postérieure. L’ensemble de toutes les images acquises permet au clinicien d’évaluer de manière plus complète les altérations optiques dues à un ulcère ainsi que son impact sur la qualité visuelle.

1- Ulcère cornéen avec atteinte de la chambre antérieure.

Les ulcères cornéens de phase aiguë sont clairement visibles avec l’AS-OCT en tant que zone d’hyper réflectivité stromale associée à un amincissement. L’épithélium cornéen n’est souvent pas clairement visible. Lorsque l’ulcère cornéen provoque également une réaction de la chambre antérieure, on peut observer une légère hyper réflectivité aqueuse mal définie due à l’infiltration inflammatoire. Sur la figure 1, nous pouvons voir un ulcère avec une réaction en chaîne par polymérase ayant donné un résultat positif pour le virus Herpes simplex de type 1.

La figure 2 montre le même patient après la guérison de l’ulcère. Le hypopion est complètement résorbée et la chambre antérieure semble vide. La cicatrice cornéenne de l’ulcère est facilement visible et apparaît comme une zone sous-épithéliale hyper réflectrice lors de l’image OCT. L’épaisseur de la cornée centrale est revenue à l’intérieur des valeurs normales, mais la carte de courbures tangentielles antérieures montre un aplatissement central entourée d’une zone plus cambrée (Figure 3).

 

2- Ulcère cornéen périphérique

Les ulcères cornéens périphériques, avec AS-OCT, apparaissent souvent comme des zones plus claires associées à une augmentation de la réflectivité (Figure 5a). La topographie montre une altération de la courbure cornéenne périphérique avec une augmentation des aberrations et des irrégularités cornéennes (Figure 5b). Ces types d’ulcères peuvent souvent être secondaires au staphylocoque.

3- Opacité cornéenne

Après la guérison d’un ulcère de la cornée, on peut souvent observer une hyper réflectivité intra stromale de profondeur variable (Figure 6a). L’épithélium est clairement visible en tant que couche séparée. L’épaisseur cornéenne est normale mais la courbure antérieure augmente dans la zone entourant la cicatrice (Figure 6b).

  •  L’OCT de segment antérieur à haute résolution, tel que le MS-39, est un outil fondamental dans la pratique clinique pour les cas d’ulcère et d’infiltration cornéenne. Les images de l’AS-OCT permettent au clinicien d’avoir une compréhension complète des caractéristiques morphologiques du processus inflammatoire, mais contribuent également à obtenir un diagnostic étiologique. De plus, l’intégration des images OCT à la carte de pachymétrie cornéenne (basée sur les OCT) et aux cartes topographiques antérieure et postérieure est un outil très utile pour la gestion de ces patients.En fait, cela permet de mieux comprendre la déficience visuelle causée par le processus ulcératif, améliorant ainsi le résultat des interventions cliniques et chirurgicales.

 

 

Share:

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter. Un conseiller vous répond du lundi au samedi de 8h00 à 18h00.

Prendre contact